Send me on my way

Le vide est avant le chaos, en principe,…et donc je fais pour l’instant tout à l’envers ou plutôt le contraire de ce que je suis.

Voici une série sur les corps qui dansent, s’étirent, s’alanguissent, la vie et l’amour se rejoignent et s’accouplent en tourbillonnant.

Du hasard des « taches », surgissent les formes…l’inconscient parle…a corps danse…ou des accords dansent etc…

Brou de noix et aquarelle. Carnet, format A5.

d05

d11

d02

d01   d06

d12

d09 d07

Vive la danse

… Le petit déjeuné de Matilda ^^

Rusted Root – Send Me On My Way

voir aussi…Long time & Corps 1  & Corps 2

Long time….

que je n’ai publié moults dessins et autres élucubrations visuelles et/ou auditives sur ce blog…vacances de toutes sortes, mentale, physique, sociétale, amicale, parentale car, oui, une fatigue générale et particulière à tout point de vue, de près de loin, au parmi et au coté, en haut et en bas…ras le bol général qui ne demande qu’une seule chose, le vide et surtout se vider…bref, s’en suit une série qui traite du vide, du chaos à l’origine de tout ordre, nouveau et différent, la roue de fortune tourne et avant que les fruits ne pourrissent, il vaut mieux les partager.

La danse, c’est la vie…envie de danseeeer…en vie tant de danser….

cn1568Travail du subjectile au hasard, laisser les formes se construire au hasard de l’encre, du pinceau, du geste, du papier, du support, du moment, de l’instant et de l’endroit…rien n’est anodin et tout se forme comme si l’univers tout entier participe à la création, ne te laissant pas seul, unique, medium, de ce que tu crois être bon ou bien, fi des jugements de tout ordre, retour à un chaos, vide, créateur anarchique de l’amour…qui s’ordonne tout seul ;)

Travail au brou de noix, eau hasard et plume du 19 ème siècle…

cn1570

cn1560

cn1561

Fable d’un faune ? Nooon, d’un sylphe qui en as ras le bol de ses racines…

 

cn1562

cn1563

cn1564

cn1565

cn1566

 

 

cn1567

 

Urban sketch au détour d’une place, d’une table, d’un verre…

cn1569

ete15

Et un petit portrait crayonné d’une amie très chère \o/ A l’anarchie de l’amour, non tyrannique…car la violence est impuissante face à la force de l’amour…

CN15047

 

Carnet urbain et calligraphié

Carnet urbain et note de rêve en calligraphie, Deux Namuroises designeuses suivi de la méditation sur la force de concentration, suivi d’un rêve magistral mettant en scène Electre sous forme de serpent géant. Étrange mythe…quelque chose à voir avec une perturbation du réseau qui assemble ou fait disparaître. En tout cas le serpent tente d’abord me manger puis ensuite embrasse ma main…cn1548

cn1549

cn1547

Subjectile de nulle part

Enfin, pas tout à fait. Surgit plutôt de la vallée des larmes, de la crainte et de la peur. Rien de drôle mais pourtant si vrai, quelque chose qui doit sortir comme une épuration. Le hasard révèle ce qui est caché. La surprise sans appréhension, comme un chat noir qui déboule sans raison, et une peur plus profonde, ancrée dans les tissus de la mémoire corporelle…

Acrylique, papier, colle, 30 cm X 30 cmsubj1501

subj1502

subj1503

Carnet calligraphié avril

Longtemps que je n’ai publié de notes, beaucoup (trop) de choses pour l’instant. Suite du chapitre précédent, avec quelques moments de folie rigolote. Entre autre, un dessin de Marie Clesse as Mariole, réalisé un matin de petit déjeuner au marché, certain pourront reconnaître le lieu.CN15041

CN15042

CN15044   CN15043 CN15045 Et un petit dessin pour des amis qui se marient le mois prochain, dans le livre magnifique de Margaux Motin et de Pacco, sorti juste au bon moment ! Coïncidence, coïncidence \o/ CN15046 Les couleurs sont en cours…travail sans filet, peur de gâcher ce beau bouquin \o/