Borderlice

Borderline, bord de l’âme,

Je me retouve sur une voie de gare
Bord de l’âne, bord des larmes,
Les pieds dans la boue, la tête dans le flou
Les yeux sont hors de leur
Orbite tourne en coin du sourire
Cal y clônée de tous âges
Enceinte d’elle même au fond de l’eau
Dans le cylindre de l’attente,
Calendre de l’abîme en réflexion…

De l’autre côté de l’eau…

Bordeline, limite, bord de l’art

stop…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s