Suite de work in progress

hadewych

Par quelle étrange alchimie ai-je rêvé d’une vierge rouge à la joue parsemée d’étoiles d’or et au lierre enrubannant son corps. Pourquoi Hadewych, cette béguine flamande du XIII eme siècle, parfaitement inconnue mais à l’écriture et au mysticisme quasi révolutionnaire. La révolte face à l’Amour quelque fois cruel, la révolte à la cruauté même. La cruauté et l’injustice des nantis, et de ceux qui détienne un pouvoir quasi dictatorial. Cette cruauté indigne qui poussa Louise Michel à brandir le drapeau noir sur les barricades de la Commune de Paris. Dont on vient de demander la reconnaissance des victimes de la terrible répression surnommée la semaine sanglante ! A lire aussi le Cri du Peuple BD de Tardi, inspirée du journal auquel collabora justement Louise Michel.  Ceci est un hommage en quelque sorte à la Commune de Paris et au vent révolutionnaire qui souffla en ce printemps 1871 !cri

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s