En train pour Chassepierre

Après une matinée de tournage, en route vers Marbehan pour le festival des arts de rue, voici quelques croquis dans le train (2 heures à tuer) qui était bondé, lent, chaud et surtout très vieux…Avec en prime un épis d’arbre se transformant en visage de femme (Un visarbre !?) et un dragon solitaire ou presque, plutôt une vouivre, gardienne éternelle d’un trésor, une pierre de jouvence en diadème, la créatrice de lumière, telle Mélusine des légendes…

des drag13

Et enfin un ami qui me fait penser furieusement à Gandalf ou Radagast, croquis fait en plein milieu de Chassepierre.chsp

Aberrance Discursive

Recherche en concordance avec Wabi Sabi

Dessin à l’encre, calligraphie 40×30 cm

 

Un peu résumé de l’humeur du moment, en état de fuite errante, complète déroute au firmament du désespoir, qui mènent au désir de rien, comme un accès non voulu à l’état de non désir, l’éclosion d’une euphorie maslsaine,  de traces de moment qui n’existe plus, inscription dans un éphémère de plus en plus présent, chute immortelle plutôt qu’ascension spirituelle, le nirvana n’est pas là…

Un objectif à atteindre, quoiqu’il advienne…

Comme Frodon traversant le Mordor par les marais de la désolation…

Comme une vieille sentinelle au mitan du fleuve, l'île se ferme sur les amours d'une reine déchue...

sous le regard des deux tours…carmes Une réflexion au théâtre de l’illusion, imagerie d’une vérité insaisissable et haïssable…

.


Comme ces graffs définitivement disparus de toute réalité concrète…

gra01

Entendez vous le hurlement de cette tête d’œuf ?

gra03