Corps suite en oeuvre au noir.

Un peu dans le désordre, suite de corps à la plume (de corbeau), à la suie, à la rouille, quand la rage, la révolte la colère et la honte se juxtaposent, contraignantes, et éclatent dans un souffle, « comme un brin de folie dans un corps qui s’exalte » (Ange) . Je n’utilise que des matières basiques, eau, gomme arabique, suie et rouille, le tout à la plume de corbeau ramassée sur les bords des chemins. A l’écoute des sens, les émotions qui remontent…par vagues, abruptes, instants mémoriels trop loin refoulés. Tout prend à la gorge, la plume danse suivant la main qui suit les ondulations du corps et l’œil observe de loin, détaché, ébahis…interdit. Ne pas voir, non ne pas voir…Je dessine sans voir…je suis aveugle de mes émotions qui tombent et tonnent, avides et craintives de sortir. Abstrait ? Oui. comme on extrait une lame rouillée, coincée au plus profond de l’âme, comme on presse un abcès enfouis depuis 40 ans… Seul l’Autre, les autres, vous, peuvent le voir. Moi…ça me fait PEUR !

e01

Selon Wikipédia :

  • Le wabi-sabi (侘寂?) est une expression japonaise désignant un concept esthétique, ou une disposition spirituelle, dérivé de principes bouddhistes zen, ainsi que du taoïsme. Le wabi-sabi relie deux principes :
  • Wabi : solitude, simplicité, mélancolie, nature, tristesse, dissymétrie…
  • Sabi : l’altération par le temps, la décrépitude des choses vieillissantes, la patine des objets. Le goût pour les choses vieillies, pour la salissure, etc.
  • Le Wabi fait référence à la plénitude et la modestie que l’on peut éprouver face aux phénomènes naturels, et le Sabi la sensation face aux choses dans lesquelles on peut déceler le travail du temps ou des hommes1.
  • Une illustration du wabi-sabi : le culte esthétique pour les pierres, ou le travail des bonsaï.

e05

e04

e03

e02

e06

e07

Sept dessins sur un thème, magnifique, un temps d’écoute… :

OPUS NIGRUM from Isabel Pérez del Pulgar on Vimeo.

Dans le même ordre d’idée, Suite de Dessins

cr07

Rubedo V, esther

Sur les chutes : chute06

4 réflexions sur “Corps suite en oeuvre au noir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s