Dis l’est temps !

De se retrousser les manches, au delà de sa timidité congénitale qui m’amena dans les tréfonds du désespoir, peur des autres, tentative de sortir, écouter des conseils et se faire traiter de pigeon, lâche, gentil, poire, assisté (c’est le pire), imbécile insouciant complètement dissocié car torturé dans sa prime enfance pour cause de révolte justifiée. Je hais l’école et les institutions et rien ne pourra me guérir, finalement. et comme le corbeau de Poe, je crie dans ma tête : Nevermore…qu’on ne m’y reprendra plus. Merci Monsieur de La Fontaine.

 

t05

 

c1429

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s