Vide

bds00

 

bds01

bds02

bds03

bds04 bds05

 

J’ai tout perdu, ne me reste que ce cailloux, lisse, brillant.

Quelque chose en lui palpite, comme un cœur enfermé dans cette enveloppe de granit.

Il en émane d’étranges ondes comme si tout l’univers s’était concentré en sa matière.

Une sorte de pierre… »philosophale ».

A la fois interrogation et réponse

Quelque part nous venons tous du vide.

Nous sommes une page blanche dans le vide de l’éternité

qui de toute manière sera noircie de quelque façon que ce soit.

Faisons en sorte qu’elle soit enluminée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s