Fall

hallow2

Un petite anime pour passer le temps…

Sur un texte d’Emily Brontë (1818-48 )

« Fall  leaves, fall; die, flowers, away;

Lengthen night and shorten day;

Every leaf speaks bliss to me,

fluttering from the autumn tree;

I shall smile when wreaths of snow;

I shall sing when night’s decay

Ushers in the drearier day. »

Solitude

cn1573

cn1579 cn1580

cn1578

Le vide engendre l’angoisse

comme la solitude

du voyageur

avant de plonger dans le trou noir

Les informations se perdent

se décomposent

et la mémoire se perd

dans les limbes de l’infini

et de la finitude

La source est tarie

et la muse est loin

Quand la retrouverais-je?

Car ne plus avoir peur

de dire

ses maux

ses mots

insensés

Les émotions troublent

et font vibrer

comme les cordes d’une harpe

la peau d’un tambour

M’a–t-il dit d’être

Dis soi

Dis moi

Dis toi

M’a-t-il dit

Je t’aime

parce que tu m’aimes

Non ! Tu ne peux pas…

cn1576Avec Calypso Valois au chant…

Corpus die

Un rassemblement des grands dessins de corps publié sur le site comme un témoignage de ce que j’ai fait par le passé. Retro regard nostalgique comme un au revoir à une époque afin de démarrer quelque chose de nouveau. Cette fin d’année est propice à trier les anciennes choses. Dessin sur papier, fusain, lavis, huile sur toile.

Baromantisme

Un vieux dessin au fusain, thème romantisme ou baroque, je ne sait plus en tout cas une étude sur le drapé, peut être baroque finalement…

Fusain 125 cm X 160 cm 1990

corpsbSinon, à l’instar de ce dessin, cela fait plus de 13 ans que je n’ai écouté ce merveilleux album de Madredeus et…en le réécoutant, j’ai pleuré toutes les larmes de mon âme …C’est une fin de deuil, enfin et peut être quelquechose de nouveau qui démarre….je le souhaite réellement

 

Revance

cn1572

Elle venait de l’horizon, longeant une plage de mer chaude. Elle s’approchait lentement d’une marche élégante, son regard semblant chercher quelque chose. Elle ne semblait pas me voir comme si j’étais invisible ou un mirage. Puis un aigle blanc se posa sur sa tête et là, tout d’un coup, elle m’aperçut tout proche, ouvrit de grands yeux et me sourit. Les rêves sont parfois étrange et chaud ;)…un rêve de demain ?

GRAVITY // UN RÊVE DE DEMAIN from Filip Piskorzynski on Vimeo.