Fuir la honte

De peur qu’elle remonte…

Il y a différentes raisons d’écrire, de dessiner, de peindre ou de jouer de la musique. Pour les autres, pour soi, pour guérir et se guérir . Ou tricher avec soi même. Je pèse donc je suis = être à la masse de son existence.

Putain d’angoisse, putain d’errance…Cette angoisse qui te tenaille, c’est le mot, au pourtour du dos, qui monte et irradie du plexus solaire et se ramifie sans concessions jusqu’à la petite pointe de chaque nervure du corps. Et quand je recherche l’origine, le fond de l’œil gauche me taraude, les tripes se tordent, mon estomac se contracte comme sous l’effet d’un coup de poing. Tout cela me fait horriblement mal et les pensées deviennent folles au point de souhaiter la mort. Le cœur bat à tout rompre, les cellules nerveuses se surchauffent d’électricité à la limite de la disjonction. Comme on vient de donner un coup de pied dans la fourmilière, c’est la panique à tout les étages…

Et maintenant j’ai l’impression d’être un pylône qui s’est pris la foudre, enfin, 36 éclairs de foudre d’un seul coup comme si tous les orages ont décidé d’éclater au même moment, pile poil au dessus de ce pylône…

Et donc pendant des années j’ai fui. J’ai marché des heures durant, sans but sauf celui d’apaiser cette souffrance. Et ça marche ! Ça apaise mais aussi ça épuise, évacue le problème mais ne le résout pas. Maintenant je risque de me répéter souvent…Les émotions remontent à la surface, violentes…Marre de ce dégout, de ces angoisses qui me rongent depuis ma prime enfance…De cette peur permanente de dire le mal, de la tristesse de ne pas pouvoir dire. Sortir de sa zone d’inconfort, du bunker, de la tranchée. Survivre n’est pas vivre…

 

 

ang01

 

ang02

 

ang03bang04

 

 

ang05

 

ang05b

 

 

ang06

ang07

 

ang08

ang10


ang09

ang11

ang12ang13ang14

Peur de dire la honte ou peur de dire tout simplement…accepter malgré tout ou soi d’être lâche et de voir disparaître tout ce qu’on a. La peur me fait peur et me paralyse…je disparais de moi même…

Le salut est dans la fuite.


ang00

 

 

math04

 

Sur le même sujet : Vide       bds04

Et une continuité de la peur  : c108

4 réflexions sur “Fuir la honte

    1. Et c’est dans l’ombre qu’éclate la lumière ! ;) Merci beaucoup Odile ! J’ai dû retourner dans l’ombre pour comprendre l’origine de ce qui n’allait pas. Maintenant, il faut revenir et mettre en lumière cette part d’ombre qui est en moi. C’est long, très long et douloureux ( Je me suis choppé une vilaine migraine et un mal de bide en terminant cet article) Amitiés et bon Weekend,
      Phil

    1. Merci Francis ;) C’est vrai qu’écrire et dessiner ( et tout autre activité artistique) calme la peur. Mais quelque chose d’indicible me bloquait ( et me bloque toujours) C’est très invalidant. Le plus dur fut d’oser publier cet article sur le blog. C’est se mettre à nu, au point de vue de l’âme, au plus bas de soi(e) et se soucier sans souci.
      Bon Weekend :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s