Wip

Les coquelicots ballotent dans le vent, libérant leurs pétales au gré des rafales…

coquelicot04

Et s’envolent comme autant de papillons éphémères, surgissant du cœur comme roulement de tambour, fracassant comme la chamade dans la brèche de l’escarpe, au cœur pétri et flétri des amours perdu, éperdus,

cq03

 

Les fées mères …origines des mythes, légendes, sources de l’onde et ode à la Vouivre…ivresse de la vie… de vous et du souvenir vibrant, âme de l’Homme, Om originel, Aum et Oghm, source du langage et de l’être, courant les veines de la terre… impermanent, improbable comme le cygne noir…

coque05

Les papillons deviennent feuilles mortes, dansantes dans les frimas de l’automne. Et la pluie n’altère en rien le sourire des êtres enthousiastes ayant gardé leur âme d’enfant…

cn1691

Work in progress,.. ( rhaaa je sèche dans le scenar, trop de données, de contingences, de conneries,de divergences, le labyrinthe perpétuel, toujours mouvant et changeant, en_vie de passer à autre chose…changer d’air…)

Light

Un peu de tout, quand on est dispersé, désintégré, éparpillé, on ne fait que ramasser les morceaux épars, d’un puzzle constamment évolutif, quand les pièces, même utiles, ne trouvent plus leur place.

cn1682

Aquarelles de coquelicots, esquisses d’animations….

coquelicot01

coquelicot02Et visite du MIA (Made in Asia ) Cosplay rigolo et clin d’œil à Turalo portant dragon tirant la langue…

cn1680

 

 

Dragons

Il est temps de s’arrêter dans cette sorte d’errance éperdue, et d’observer le chemin parcouru, une quête de savoir pour se retrouver face au souffle primordial. La roue de fortune s’est bloquée dans sa ronde cyclique et les rouages tournent à vide (avide?) dans une spirale de souffrance et d’amour, le dragon et l’ange se regardent en chiens de faïence. Ici un résumé des dragons dessinés comme un questionnement sans savoir de ce qu’il en retourne. Le mythe fantastique est une réponse allégorique à l’origine du mal…et du bien. Que souffle le dragon dans sa force de vie qui relie la terre au cosmos avec l’Homme comme pivot. Que me soit donné la Force de refaire tourner la manivelle de la roue de Fortune…