Marre de fuir…

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Fuir la honte 15

Le voyage continue au gré des méandres…et célébrer des retrouvailles, anciennes et oubliées…

Enfin, je le prend toujours sur un mode léger.

 

 

Et un graf dans un coin au détour de Namur, d’un ou une inconnue… et qui participe à cette ambiance d’introspection et de possibilité d’éveil…

 

Muse 2

Oui, les nouvelles rencontres alimentent l’imaginaire et posent question (aussi). Quand le passé rencontre le présent, les âmes et les mythes vibrent ensemble. La vouivre se redresse ! Mélusine en grève sur le réseau sans commencement ni fin. Etoile rouge dans le ciel… altération disruptive…

O Draigon, Vouivre, prend ton envol dans l’éther et récupère ton escarboucle !