Like an angel

Un ange a passé…et s’est reflété, multiple, dans le miroir brisé de mon âme…à repolir, éternellement…

 

Fusain, 40 X 50 cm

Publicités

La bille bleue suite :)

Hello, bonjour, aloha, longtemps que je ne suis venu trainer mes cellules visuelles et sensorielles dans ce monde. Je suis en grand travaux et l’expo continue, pour résumer…la bd continue, et d’autres projets se lancent.

C’est la suite un peu corrigée de la note précédente, je suis justement dans un moment entre deux, en reprenant des choses plus concrète, je quitte ce monde virtuel porteur de tant de promesses finalement décevantes, pourries par un mercantilisme destructeur.

Bon, mon appareil photo rend l’âme, la technologie devient de plus en plus obsolète, tout comme nous finalement peut être, nous créons nos outils à notre image, qui se détériore avec le temps, bah ! tant qu’on a la jeunesse…Enfin mais non, sachons apprécier les choses passées comme celles qui vont arriver…en étant juste le lien, ce lien qui relie, nous et les autres :) et sans dépendre de l’outil…vive le situationisme ! Je redevient un semeur de cailloux qui apportent de la joie, de l’amour, choses tellement essentielles car elles sont gratuites, généreuses comme un matin, un baiser, un sourire…

Rendez vous, si vous passez par Namur, à la cité artistique les « petits pouyons » pour découvrir tant d’œuvres et d’installations de créateurs d’ici et des environs jusqu’ 29 juillet 2018. Et aussi les miennes ;) Voir le lien FB ici

Sur le fleuve :

Corps 18

Mon appareil photo est mort, il prend tout tout flou c’est fou, en ce feu moi de mars à l’hiver perdurant, les misérables se pressent aux braseros et les nus se pendent comme crucifix en veille de résurrection. Petite découverte dans les rouleaux de dessins déroulés pour l’expo de chambre avec vue qui se prolonge ce week end entre deux prises de vue dans le Paris du 19ème siècle. Peut être que vous croiserez Jean Valjean, Cosette ou les Thénardier en bord de Meuse se prenant pour la Seine, en sirotant une gueuze ou une Houppe à la Cuve à Bière à Namur. (Lieu ou j’expose )

Dessin au fusain, 200 cm x 125 cm. 1990

Expo avec Marie Clesse, illustratrice, jusque demain samedi de 15h à 20h.

 

Plus rien ne bouge

Oufti Pi day…

Phil vd

3,14 passé, tant pi, l’onde trépasse comme un perpétuel éphémère souvenir. Comme une lumière fugitive laissant la lanterne vide de sa source. L »écluse n’est plus qu’une ruine sauvage, aux bassins remplit d’une onde stagnante. Des restes d’électricité crépitaient dans les nervures de câbles arrachés. Une boule de lumière bleuté palpitait au dessus des infrastructures, ponctuée de soubresauts sporadiques. Tout d’un coup elle chancela et se précipita au-delà de l’horizon, auréolant le crépuscule d’un noyau orangé.

t06 Fusain et pigments ocre et oxyde ferrique sur carnet A5

Un désir étrange montait en moi et j’eus l’agréable sensation de vouloir à tout prix me fondre dans le sol. Je m’interrogeais et une porte s’interposa entre moi et ma décision. Elle me regardait de travers, légèrement hautaine, avec un mépris calculé et une suffisance pointue. Je m’approchais, lentement, avec l’incroyable espoir absurde que la porte esquive le pas, s’ébranle sur sa base séculaire et…

View original post 275 mots de plus