Ceci est une note intermédiaire…

Une note, ouf, après plus d’un mois d’absence en tout genre. Se libérer des envies, désirs mais le manque reste…manque de l’autre…d’affection…folie…Impasse et manque…trépasse et tangue…fortune de mer disparue sans trace…blocage phobique…malgré tout la BD continue, ultime journal de bord…

Pas de résolutions, point de vœux comme si 2016 n’avait jamais existé,année zero, année sans… pourtant l’anxiété demeure… Une expo, un vernissage, quelques fêtes et réjouissances mais toujours cette solitude non voulue, infernale…

La galère peut durer des années…de même que la traversés du désert…galérien du désert…

J’ai tout de même des vœux secrets, un espoir caché, après tout pourquoi pas, même sans y croire. L’incroyable est finalement plus agréable :) surtout quand on ne s’y attend pas…

Vive les surprises, surtout agréable…

cn1692

Un petit  Faux Tatoo réalisé au bic, un fotatou ;) en clin d’oeil à Cali Rezo :)

 

fotatou01

 

Et essai de couleur, je dis bien ESSAI ! Non mais ! pour la BD en cours….

 

mer01

De tout de rien…

c1409

Je me réveille aux aurores quand la nuit et les étoiles se disputent avec les lueurs crèmes de l’aube. Quand au texte, je ne sais pas ce qu’il veut dire ni ce que c’est comme langage d’ailleurs mais il est joli…joie d’internet et de découvrir des sites sympa mais chronophages !

Par ailleurs, quand je rentre chez moi, je prends toujours les chemins de traverse car ils révèlent d’étonnantes choses : quelques grafs au pochoir sur les quais des bords de Sambre, non loin d’un con fluent gros gnon.

g_all

 

 

 

 

 

 

 

En glanant le longs des rues mornes d’une petite ville morne…

Aberrance Discursive

Recherche en concordance avec Wabi Sabi

Dessin à l’encre, calligraphie 40×30 cm

 

Un peu résumé de l’humeur du moment, en état de fuite errante, complète déroute au firmament du désespoir, qui mènent au désir de rien, comme un accès non voulu à l’état de non désir, l’éclosion d’une euphorie maslsaine,  de traces de moment qui n’existe plus, inscription dans un éphémère de plus en plus présent, chute immortelle plutôt qu’ascension spirituelle, le nirvana n’est pas là…

Un objectif à atteindre, quoiqu’il advienne…

Comme Frodon traversant le Mordor par les marais de la désolation…

Comme une vieille sentinelle au mitan du fleuve, l'île se ferme sur les amours d'une reine déchue...

sous le regard des deux tours…carmes Une réflexion au théâtre de l’illusion, imagerie d’une vérité insaisissable et haïssable…

.


Comme ces graffs définitivement disparus de toute réalité concrète…

gra01

Entendez vous le hurlement de cette tête d’œuf ?

gra03

Famférire

fmfrLa semaine passée, je me suis rendu à un super concert Famférire dans de vieilles caves voûtées d’une ancienne brasserie de Namur

Avec les délicieux(ses) Rois du Macadam de Liège en premier lieu et les fabuleux Monty Picon de Rennes (Bretagne) rock festivo punk fanfaresque engagé qui ont mis le feu. Ambiance conviviale et déjantée. On peux voir les photos sur mon tumblr.

On peut voir aussi une vidéo ici des Rois du Macadam…chansons guinguette, sérieuses, drôles et bottillons.