Vieilles choses

Quelques pages d’un vieux carnet, il y a 10 ans déjà, histoire d’anges et tout ça…aux origines et gestation du récit actuel…

 

 

 

 

Publicités

Wip

Les coquelicots ballotent dans le vent, libérant leurs pétales au gré des rafales…

coquelicot04

Et s’envolent comme autant de papillons éphémères, surgissant du cœur comme roulement de tambour, fracassant comme la chamade dans la brèche de l’escarpe, au cœur pétri et flétri des amours perdu, éperdus,

cq03

 

Les fées mères …origines des mythes, légendes, sources de l’onde et ode à la Vouivre…ivresse de la vie… de vous et du souvenir vibrant, âme de l’Homme, Om originel, Aum et Oghm, source du langage et de l’être, courant les veines de la terre… impermanent, improbable comme le cygne noir…

coque05

Les papillons deviennent feuilles mortes, dansantes dans les frimas de l’automne. Et la pluie n’altère en rien le sourire des êtres enthousiastes ayant gardé leur âme d’enfant…

cn1691

Work in progress,.. ( rhaaa je sèche dans le scenar, trop de données, de contingences, de conneries,de divergences, le labyrinthe perpétuel, toujours mouvant et changeant, en_vie de passer à autre chose…changer d’air…)

Dragons de l’oubli

Rugissant aux quatre vents…mais aucuns sons ne sort…

Les dragons, images de la vie et son combat, s’étranglent dans un souffle muet…

Horreur de l’amnésie résultante de la torture

Oublier

Oubliez

Oublié

Jusqu’à ce que la douleur rappelle à Soi, comme une lame froide et brulante dans le cœur de l’âme…

 

Alors les freux, choucas et corneilles coassent allègrement en ses temps de grisaille et jouent à se faire peur, ou dominer , c’est la même chose,

pour un peu de nourriture

quitte à manger le dragon

 

cn1453

 

cn1458

 

 

Dessin à l’encre pour un site, finalement jamais retenu…les temps sont durs, très durs…

J’essayerai de faire une note rigolote la prochaine fois ;)

corbeau

Sur l’amnésie, le dernier film de Gong li et zhang yimou. Clic

Au clair de la lune…

subj05

subj04

 

 

subj03

subj02

 

Plume, calligraphie et subjectile, subtils tremblements des barbules, reflets de réflexions, miroir spéculatif. EEG de l‘âme en perdition, rayonnement obscur, traces débiles sur écriture insulaire, suite des fantômes, j’avais déjà posté cela et je l’avais oublié. Je sais même pas si je les ai encore.  « C’est parfois d’une situation désespérée que jaillit l’espoir. » Lao She

Imagerie mentale, évocation de la matrice, naissance et mort de la matière, les ramures de l’existence…

Premier enregistrement sonore de  l’humanité en 1860 : « Au clair de la lune«