Marre de fuir…

 

 

harmoniy02

 

 

 

 

 

 

Publicités

Les eaux de Pluton ( fuir la honte…12…de peur qu’elle m’inonde ;) )

Ah ! Voilà ! Suite de la BD, à peu près tout les mois…Les vacances scolaires sont finies…Bon je viens très rarement sur internet ces derniers temps et ce blog commence à prendre de la poussière, je continue mon récit, l’histoire se complique et en même temps se dénoue, encore un paradoxe, les spirales s’inversent et se nourrissent d’elles mêmes comme dans un ensemble de Mandelbrot, la vie poursuit son court, vivement la fin.

Sur la suite du langage, de la parole et de son blocage…la quête continue sur l’origine de la bille bleue…qui ne fait pas le moine…

Rappel de l’épisode précédent…

 

ang_37

ang_41 ang_42

Fuir la honte 9

Petit résumé des épisodes précédents…

Et quelque chose de plus ancien pour permettre la connexion avec ce qui suit ; Un vieux rêve où il est question de bille bleue, vraiment bizarre, comme une sorte de quête sur le chemin de l’errance, une étape symbolique dans le désert des larmes…en écho au chaos ambiant…

Bon, je devrais m »acheter un scanner, histoire d’avoir une bonne résolution…

La suite donc….

Ma vie est un véritable chaos et ceci est une tentative d’y remettre de l’ordre…j’ai l’impression de perdre pied ou de me retrouver à nouveau dans une impasse de ce labyrinthe gigantesque. Remonter le fil de la mémoire comporte tout de même des risques insoupçonnés…

cosmon

Bip…

 

 

Précédemment la honte 8, la honte 7, la honte 6

Revance

cn1572

Elle venait de l’horizon, longeant une plage de mer chaude. Elle s’approchait lentement d’une marche élégante, son regard semblant chercher quelque chose. Elle ne semblait pas me voir comme si j’étais invisible ou un mirage. Puis un aigle blanc se posa sur sa tête et là, tout d’un coup, elle m’aperçut tout proche, ouvrit de grands yeux et me sourit. Les rêves sont parfois étrange et chaud ;)…un rêve de demain ?

GRAVITY from natalia’ dufraisse on Vimeo.

 

Carnet urbain et calligraphié

Carnet urbain et note de rêve en calligraphie, Deux Namuroises designeuses suivi de la méditation sur la force de concentration, suivi d’un rêve magistral mettant en scène Electre sous forme de serpent géant. Étrange mythe…quelque chose à voir avec une perturbation du réseau qui assemble ou fait disparaître. En tout cas le serpent tente d’abord me manger puis ensuite embrasse ma main…cn1548

cn1549

cn1547